Louis Malle

Louis MalleRéalisateur, acteur, scénariste, il naît le 30 octobre 1932 à Thumeries (Nord)

Louis Malle est né d’une grande famille d’industriels du sucre. Ses parents lui offrent les soins d’une éducation religieuse mais dès l’âge de 14 ans, il s’initie à la réalisation avec la caméra de son père.

Il s’inscrit à l’IDHEC où il rencontre Jacques-Yves Cousteau qui l’engage comme assistant sur son film documentaire « Le Monde Du Silence » qui reçoit la Palme d’Or au festival de Cannes en 1956.

C’est à l’âge de 25 ans que Louis Malle réalise son premier long métrage « Ascenseur Pour L’échafaud » (1957) porté par Jeanne Moreau qu’il retrouve sur le tournage de « Les Amants ».

En 1960, il est scénariste, réalisateur et producteur de « Zazie Dans Le Métro » avant de tourner « Vie Privée » avec Brigitte Bardot.

Deux ans plus tard, en 1963, il réalise « Le Feu Follet » où il retrouve de nouveau Jeanne Moreau et en 1977, il tourne « La Petite » qui lui vaudra une reconnaissance aux Oscars et le Grand Prix Technique de Cannes.

Louis Malle oriente progressivement son cinéma dans la voie de l’engagement : il tourne « Alamo Bay » en 1985, drame qui relate l’histoire d’une petite communauté de réfugiés vietnamiens, et en 1987, il réalise « Au Revoir Les Enfants », splendide long métrage porté sur le tragique destin d’un enfant juif. Le film remporte sept Césars (dont les Césars du meilleur film, du meilleur réalisateur et du meilleur scénariste) ainsi que le Lion d’Or à la Mostra de Venise.

L’année 1990 marque le dernier tournant de sa carrière où il se projette dans la comédie avec entre autres « Milou En Mai » (1990) avant de replonger dans les abîmes du drame psychologique : « Fatale » (1992) et « Vanya 42e Rue » (1994), son dernier film.

Louis Malle décède le 25 novembre 1995 à Los Angeles.

Voir l’Ascendance de Louis Malle