Mireille OBLIN-BRIERE

histoires-inedites-du-canal-du-midi

Le Canal Royal du Languedoc, alias le Canal du Midi, doit d’abord son existence au Roi-Soleil, à son fidèle ministre Colbert et surtout, bien sûr, à son génial inventeur Pierre-Paul Riquet. Mais d’éminents personnages d’église ont également – par leur influence – joué un rôle capital dans la réalisation de ce chef d’œuvre.

Ce sont ces prélats tout-puissants que Mireille OBLIN-BRIERE nous fait découvrir dans la première partie de son docte ouvrage :
HISTOIRE INEDITE du CANAL du MIDI
Chapelles et bâtisseurs méconnus
Editions Cheminements – mai 2008)

La seconde partie présente les chapelles qui jalonnaient ou jalonnent encore les 240 km de la voie d’eau dans de minutieux et passionnants récits et inventaires, soucieux du moindre « détail d’importance ».

C’est dans ces chapelles que les passagers de la barque de poste firent – de 1681 à 1858 – leurs dévotions avant de reprendre leur « liquide chemin « .

Enfin, un troisième volet, suivi d’un lexique exhaustif et d’une bibliographie, traite des témoignages recueillis sur la relation Eglise-Canal.

Sept mille documents consultés et des mois de recherches aux Archives du Canal à Toulouse auront permis à Mireille Oblin-Brière de nous offrir cette riche synthèse sur le rôle prééminent de l’Eglise dans l’histoire du Canal du Midi.

Mireille Oblin-Brière, ancienne secrétaire générale adjointe, chargée de communication régionale aux Voies Navigables de France, et en poste aux Archives historiques, est l’auteur de plusieurs ouvrages dont deux ont été primés par l’Académie Française
Avec ce nouveau livre, elle donne une suite à son dernier ouvrage « Où donc est passé le canal du Midi ».

Jean-Pierre Janier